|||

Séance n°37

Séance n°37 – 23 novembre 2023Séance n°37 – 23 novembre 2023

Jeu n°1 —

D’un mot-valise inventé, une absurDéfinition, imaginer sa définition et la mettre en scène.

Le mot : Plaggia (n.m.)

Les textes :

Cet été, on s’est offert un petit voyage en amoureux dans la Méditerranée, dans un charmant petit pays côtier, où les gens parlent fort, boivent pas mal et cuisinent bien.

Bon, franchement, c’était super. Rien à redire. On était comme des pâtes en croute. Non, des coqs au vin. C’est comment l’expression ? Ah oui, des coqs en pâte.

Y’a qu’un seul truc qui a tout gâché. On n’a pas pu se baigner. Y’avait bien la mer, pas de problème. Mais pas de plages. Ou plutôt, si, mais une sorte de fausse plage. C’est difficile à expliquer, j’ai pas les mots. Mais bon, la mer sans les bains, c’est nul. On s’est quand même renseignés. Les locaux appellent ça la plaggia del mar, et ils trouvent ça parfaitement normal, eux.

Vincent Corlaix


Jeu n°2 —

Un logo-rally : Un premier mot est donné, puis, chaque minute, un nouveau mot est ajouté. Il faut écrire une histoire au fur et à mesure.

La liste des mots : Effervescent, Bamboula, Sollicitude, Barnum, Pulvériser, Déliquescent, Kiffer, Cacophonie, Boudin, Péremptoire.

Les textes :

Ce mal de crâne ! Horrible. Où j’ai mis les aspirines ? Ah, voilà, dans le verre d’eau. Ce pétillement effervescent, tout de suite ça me soulage à entendre. Tout ça à cause de cette monstrueuse bamboula, hier soir. Je m’étonne d’être encore vivant. C’est Jean-Eude qui m’a ramené, dans son espèce de Maserati. Je déteste ce type et sa sollicitude forcée. Peuh !…

En plus, j’ai du attraper froid, je parie. Ces ploucs avaient organisé le truc en plein air, sous un immense barnum, par moins 10°. Faut être fada, non ? On pulvérise le record de l’absurde, moi je vous dis. Bon. Honnêtement, je me suis quand même bien amusé.

N’empêche, bravo le dimanche en pleine déliquescence. Je vais trainer la savate et ma gueule de bois toute la journée. Le kiff intersidéral qui va enchaîner sur un lundi au boulot à 8 heures tapantes. Génial…

Bouh, je n’arrive même plus à réfléchir. Tous les bruits qui me parviennent sont trop forts, une véritable cacophonie. Et j’ai même plus d’appétit. Rien qu’à penser au restes de boudin dans le frigo, j’ai une grosse envie de courir aux toilettes. Je vais être direct et péremptoire, mais la picole c’est plus jamais !

Vincent Corlaix


Jeu n°3 —

Chaque participant reçoit au hasard un prénom ancien ou étrange. Il doit écrire la petite histoire de ce personnage.

Les textes :

— Donc, voici l’autorisation de mise sur le marché de votre molécule. Nous avons fait toute la batterie de test habituelle, et votre médicament est conforme à la législation. Nous n’avons décelé aucun effet secondaire grave. Seulement les trucs habituels ; démangeaisons, plaques cutanées, légers troubles cognitifs… Bref, pour nous, vous pouvez lancer la commercialisation de votre nouveau anti-hémorroïde. Au fait, vous lui avez trouvé un nom ?

— Oui. Il va s’appeler le Hermodianne 2000. C’est le prénom de ma fille.

Vincent Corlaix


Jeu n°4 —

Un participant va choisir un livre dans les rayonnages de la librairie. On ouvre une page au hasard et choisit un passage. Les participants doivent s’en servir comme point de départ, passage, ou chute de leur texte.

Extrait de « La ville dans le ciel » de Christopher Brookmyre, éd. Folio SF :

Alice arrive à peine à croire qu’elle a prononcé ces mots ; ses paroles semblent tout droit sorties de la bouche de Nikki, mais ça n’en reste pas moins la vérité. (page 396)

Les textes :

Alice arrive à peine à croire qu’elle a prononcé ces mots ; ses paroles semblent tout droit sorties de la bouche de Nikki, mais ça n’en reste pas moins la vérité.

— Tu… tu ne penses pas ce que tu viens de dire ?

Sa sœur la dévisage, les yeux ronds. Alice, furieuse, se félicite intérieurement que Nikki ne soit pas présente pour assister à ce pathétique échange.

— Je… Je vais le dire à maman ! enchaine en balbutiant pathétiquement sa cadette.

Alice souffle avant de lâcher, péremptoire :

— Si. Si tu ne le fais pas toi-même, c’est moi qui m’en chargerai.

La petite sœur hoquète de surprise, avant de se ruer hors de la chambre en hurlant :

— Maman ! Maman ! Alice, elle a dit que j’étais nulle en négociation, et que j’aurais dû demander plus pour la livraison de drogues !

Alice reste seule dans la chambre, à ricaner de plaisir.

Vincent


Avant, après… Séance n°36 Séance n°38
Archives Séance n°47 Séance n°46 Séance n°45 Séance n°44 Séance n°43 Séance n°42 Séance n°41 Séance n°40 Séance n°39 Séance n°38 Séance n°37 Séance n°36 Séance n°35 L’atelier libre — Novembre 2023 Séance n°34 Séance n°33 Séance n°32 L’atelier libre — Octobre 2023 En Octobre, on repasse le jeudi Séance n°31 — Cuisine intergalactique Séance n°30 Séance n°29 L’atelier libre — Septembre 2023 Séance n°28 L’atelier libre — Août 2023 Séance n°27 Séance n°26 L’atelier libre — Juillet 2023 Séance n°25 Séance n°24 L’atelier libre — Juin 2023