|||

Séance n°15

Jeu n°1 —

La chute de l’histoire est donné, il faut raconter ce qui y conduit.

La chute :

Dans son bureau géant au sommet de la tour qui porte son nom, le magnat multimilliardaire contemple son empire en soupirant. Pour être honnête avec lui-même, la seule chose qui manque à sa vie, c’est…

Les textes :

Ce qui manque à sa vie c’est… son âme.

C’est aujourd’hui qu’il doit la rendre à Lucifer.

C’était le contrat : richesse, pouvoir et influence, pendant 5 ans. Son âme : la monnaie d’échange.

Il s’était dit qu’avec le temps il trouverait un moyen de contourner le sort, d’être le plus malin. Il se retourne et pose son regard sur tous les talismans, grigri et autres babioles issues des croyances du monde entier positionnés dans son bureau : sa forteresse dorénavant.

Même le sel au pied de la porte comme ultime barrière aux démons qui souhaiteraient sa peau, il avait tenu à l’éparpiller seul.

Très vite, son cœur s’accélère. Un bourdonnement dans ses oreilles l’interpelle. Il regarde en direction de la porte, plisse les yeux et tend l’oreille. Soudain, il reconnait ce qu’il entend.

Des grognements, ce sont des grognements ! Les premiers coups de griffes contre la porte, son pouls qui s’emballe : les cerbères de l’enfer sont là, ils viennent le chercher !

Timothy


Ce qui manque à sa vie c’est… Des cours à la Scribulerie. En effet, lui qui avait toujours voulu avoir des amis et devenir grand écrivain de micronouvelles, devenir Scribulier lui permettrait d’accéder à son rêve.

Jérémy O.


Ce qui manque à sa vie c’est… la vie.

Il avait dû tuer beaucoup de personnes pour en arriver là. D’abord, son ex-femme. Celle-ci avait découvert assez rapidement son penchant sadique. Ses disparitions étaient devenues de plus en plus suspectes et elle était descendue dans la cave. Il n’avait pas eu d’autres choix que de l’étouffer. Il avait alors décidé qu’il ne se marierait plus. Heureusement qu’il n’avait pas eu d’enfants. Puis il dut jeter du toit son associé. Ce dernier devenait de plus en plus gênant. Il prenait de plus en plus de place au sein de l’entreprise. Il avait fallu l’expulser assez rapidement. Le geste était facile et significatif. Il était hors de question de laisser la place. Le plus difficile avait été finalement d’avoir dû se débarrasser du corps de sa secrétaire. Elle qui avait été si fidèle pendant des années. Mais elle avait tout vu. Il se retrouvait donc aujourd’hui tout seul. La vie ne battait plus autour de lui. Ce n’était pas tant la solitude. Ça, Durst aimait bien. C’est plutôt le fait de n’avoir plus rien à se mettre sous la main…

Carine V.


Ce qui manque à sa vie c’est… Ah, si seulement il pouvait mettre le doigt sur ce sentiment intangible ! Que lui avait donc raconté cette employée anonyme, déjà ? Elle était venue, accompagnée de son enfant de… quel âge ? Il n’a rien écouté, en fait, la tête dans les cours de ses actions. Un morveux, en tout cas, qu’elle avait trainé jusqu’à son bureau pour l’amadouer, sans doute.

Un congé ? Une augmentation ? Des couches pour son petit monstre ? Bah, il s’en fiche. Il s’est contenté de cliquer sur une icône de son ordinateur. Paf ! Virée dans l’heure. Ça lui fera des indemnités, et on passe à des choses plus sérieuses.

Il s’aperçoit qu’il joue machinalement avec une bricole que le morveux a oubliée là. Un jouet en plastique moche. Et, là, le déclic !

La règle de bonne conduite dicte qu’il aille le rendre à la maman éplorée. Mais, non ! Il le garde, il est à lui, son précieux !

Et, voilà ce qui lui manque dans la vie ; spolier les gens, surtout les enfants. C’est si bon !

Allez, quel nom de super-méchant va-t-il bien pouvoir se choisir ?

Vincent Corlaix


Jeu n°2 —

D’un mot valise inventé, une absurDéfinition, imaginer sa définition et la mettre en scène.

Le mot : Tranquillosophie (n.f.)

Les textes :

Cour de pensée du XXIe siècle réservé aux bobos parisiens adeptes de yoga, mangeur de graines artisanales « sans gluten » à la recherche d’une idéologie sans pression pour personnes privilégiées.

Timothy


Cette jument espagnole, Sophie, était indressable. Mais Mathis voulait absolument la monter. Il remonte sur son étrier, mais la jument, trop brusque, le fait tomber.

Son moniteur hippique veut alors lui montrer comment faire :

— Laisse-moi monter, et reproduit ce que je fais. Les chevaux sont comme les humains, ils nous comprennent.

Le moniteur monte alors sur la jument. Celle-ci s’excite et manque de le faire tomber. Il s’exclame alors :

— Tranquilloooo, Sophie ! Tranquilloooo…

Jérémy O.


Nom féminin désignant toute femme ayant les capacités de calmer un homme. En effet, il est d’usage que certains hommes ont du mal à maintenir leur pulsion et agressivité. Il existe alors des femmes qui au lieu d’attiser leur colère (ce qui est le plus souvent le cas, ne nous le cachons pas) ont les capacités de diminuer le taux de testostérone affriolant. Pour ce faire, elles peuvent utiliser différents moyens : la diminution de la voix, l’affaissement des épaules, le sourire communicatif, les massages et tout ce dont vous avez en tête en lisant cette définition. L’avantage c’est que, quel que soit le pouvoir utilisé, les résultats sont là. L’inconvénient c’est que ces femmes sont rares. Le secret se transmet de génération en génération et se perd peu à peu : l’amour de la tranquillité.

Carine V.


Ce gourou marseillais avait fondé ce qu’il clamait être un nouveau courant de pensée. Le principe de ce qu’il avait baptisé la « tranquillosophie » consistait à opposer à toute question, toute situation, la réponse suivante :
— Tranquille…
Lorsqu’un disciple lui demandait quel était le sens de la vie ?
— Tranquille…
Lorsque des journalistes lui posaient des questions sur son passé ?
— Tranquille…
Lorsqu’il fut accusé d’abus sexuels sur des disciples ?
— Tranquille…
Détournement d’argent ?
— Tranquille…
Le GIGN vient l’arrêter ?
— Tranquille…
Le seul moment où sa philosophie fut prise en défaut, et il se trouva incapable de donner sa réponse magique fut le jour où un co-détenu parisien lui demanda si on devait servir le pastis avant l’eau ou bien l’inverse.
Depuis, il purge sa peine dans le quartier de haute sécurité.

Vincent Corlaix


Avant, après… Séance n°14 Séance n°16
Archives Séance n°47 Séance n°46 Séance n°45 Séance n°44 Séance n°43 Séance n°42 Séance n°41 Séance n°40 Séance n°39 Séance n°38 Séance n°37 Séance n°36 Séance n°35 L’atelier libre — Novembre 2023 Séance n°34 Séance n°33 Séance n°32 L’atelier libre — Octobre 2023 En Octobre, on repasse le jeudi Séance n°31 — Cuisine intergalactique Séance n°30 Séance n°29 L’atelier libre — Septembre 2023 Séance n°28 L’atelier libre — Août 2023 Séance n°27 Séance n°26 L’atelier libre — Juillet 2023 Séance n°25 Séance n°24 L’atelier libre — Juin 2023